Communication succincte de FEDAS Luxembourg asbl face à la pandémie COVID-19 Toutes les actualités

suite à une réunion au Ministère de la santé le 12 mars 2020

 

Par rapport à une liste de questions en partie détaillées, les informations reçues sont essentiellement d’ordre général. La liste de questions a été transmises pour être considérée dans le contexte de rubriques FAQ publiées par le MISA.

Les recommandations concernant les gestes barrières en matière d’hygiène doivent être observées rigoureusement. Elles s’appliquent à la phase d’endiguement de l’épidémie, tout aussi bien qu’aux phases suivantes.

Dans une seconde phase de l’action, il s’agit de prendre des mesures supplémentaires de protection des populations à risques, qui sont :

  • Personnes âgées à partir de 70 ans
  • Personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires
  • Personnes atteintes de maladies respiratoires
  • Personnes présentant un déficit immunitaire, y compris une maladie du cancer
  • Les diabètes
  • Personnes en surcharge pondérale

Le gouvernement insiste sur la mise à disposition et la mise à jour régulières des renseignements disponibles sur les sites

  • Santé.lu
  • lu

Pour des questions spécifiques, la hotline 8002 8080 peut être contactée.

Procédures de fonctionnement particulières

Le MISA ne proposera pas des scénarii d’organisations ou des procédures spécifiques pour la multitude de services et organismes en place. Les prestataires sont appelés à définir leurs procédures en tenant compte des informations disponibles et en s’inspirant, le cas échéant, de procédures proposées pour, ou par certains professionnels (médecins généralistes par exemple pour des services réalisant des visites à domicile).

Selon le cas de figure, un organisme peut être amené à organiser ses services par cohortes d’usagers pour ainsi séparer en groupes différents les usagers présentant des symptômes et les usagers sans symptômes.

Il peut être nécessaire de rappeler aux visiteurs les mesures d’hygiène de base à observer scrupuleusement et de responsabiliser des visiteurs ayant séjourné dans une zone à risque. De même, il peut être de mise de favoriser les communications téléphoniques plutôt que les visites. Il peut être conseillé d’inviter l’entourage d’usagers de se limiter aux visites indispensables auprès de personnes vulnérables.

Gestion du stock de matériel de protection

Chaque gestionnaire est responsable de la gestion et de l’utilisation de son stock, il n’y a pas de réserve nationale en vue d’assurer les soins standards.

Si un organisme est amené à prendre en charge un patient infecté et que vous ne disposez pas de matériel de protection adéquat vous devez en informer les autorités au No 8002 80 80.

 

 

Communication aux usagers sur les mesures de protection adéquates

Le Misa a accueilli favorablement la suggestion de faire une communication au grand public sur les nécessités de port de masques, gants, blouses, … par des intervenants professionnels dans les structures, ceci pour rassurer les usagers soucieux que des mesures de protections soient appropriées et suffisantes.1

Gestion des ressources humaines

La protection du personnel est de la responsabilité des organismes. Lorsqu’un organisme est amené à prendre en charge une personne infectée et qu’il ne dispose pas de matériel de protection adéquat pour le protéger, il y a lieu d’en informer les autorités au No 8002 80 80.

La FEDAS recommande d’annuler les formations continues non liées à la problématique de la pandémie afin d’éviter des contaminations et de garder les ressources humaines disponibles pour les activités directes en relation avec les populations-cibles.

Visiter le site de l’association

Publié par fedas le16/03/2020 à9 h 34